persévérance

Michael Jordan : la persévérance comme clé de la réussite

 

« Le plus grand basketteur de tous les temps ». Voilà comment, alors que le célèbre joueur américain fêtait ses 50 ans il y a presque une semaine, on désigne encore aujourd’hui Michael Jordan. Un palmarès hors norme, une image auprès du public jamais ternie, une réussite sportive et économique qui fait rêver. C’est un peu tout ça Michael Jordan. Don du ciel ? De la nature ? Chance incroyable ? Ou travail personnel ? Voilà une question pertinente à laquelle nous pouvons tenter de répondre. Retour sur les clés de la réussite d’un personnage hors du commun.

 
 

Un comportement unique pour des performances uniques

 

Michael Jordan est le seul joueur de basket au monde à pouvoir s’enorgueillir d’un tel palmarès : 6 fois champion de la NBA, champion olympique par deux fois, élu en tout 11 fois meilleur joueur, en NBA et en All Star Games… Il était tellement spécial, tellement unique qu’on l’a même surnommé à l’époque « Sa Majesté des Airs ». Ses performances, son jeu et son attitude lui ont valu d’être le « parrain » d’une marque de chaussures (qui porta son nom et qu’encore aujourd’hui les gens collectionnent), d’un jeu vidéo et même d’un film. Pourquoi ? Parce qu’à chaque match il s’investissait comme personne pour son équipe, les Chicago Bulls. Parce qu’à chaque match il faisait preuve d’une férocité, d’une rage de vaincre qu’aucun autre joueur ne pouvait égaler. Et le plus étrange dans tout ça, c’est que cette rage et cette volonté étaient loin d’être dues et prennent leur origine dans l’enfance de Michael Jordan.

 
 

Un élément déclencheur inattendu

 

C’est complètement par hasard que l’on connaît cette anecdote. Un jour, un pasteur rencontre Michael Jordan dans un hôtel et il lui demande quelle est la clé de sa réussite. Michael Jordan a une réponse plutôt surprenante. Alors qu’il était au lycée, en deuxième année, il a été refusé dans l’équipe de basket. Difficile à croire mais c’est pourtant vrai. L’entraîneur lui aurait dit d’abandonner l’idée de faire du basket : « tu ne réussiras jamais » seraient ses mots. Vexé mais pas abattu, « Sa Majesté » rentre chez lui avec une rage et une volonté qui lui étaient jusqu’alors inconnues. Il demande à sa mère de lui acheter un ballon de basket. Puisqu’on lui a dit qu’il ne réussirait jamais, il a fait son choix : il réussira au basket.

 

persévérance

 

Aussi, chaque matin à 5 heures il est allé pendant toutes ses années de lycée s’entraîner seul dans le gymnase, avec son ballon. 4 heures durant chaque matin il est allé marquer des paniers, s’entraîner, s’acharner. C’est pendant que les autres dormaient que Mickael Jordan commençait à se préparer pour devenir le meilleur joueur du monde.

 
 

Persévérance, préparation et goût du défi : les clés d’une réussite éblouissante

 

C’est à partir de ce moment que Michael Jordan s’est révélé. Sa persévérance surtout, mais aussi sa volonté et son refus de se laisser dicter ce qu’il devrait être l’ont conduit à ce qu’il est aujourd’hui. Michael Jordan a pris les rênes de sa vie et de son destin et a décidé d’aller à l’encontre de l’avis des autres. Mais aussi, ce faisant, il a développé un goût du défi qui ne l’a pas encore quitté. Car à 50 ans, il continue l’entraînement. Et ce uniquement pour continuer d’être le meilleur. Comme l’avoue son préparateur physique : quand un petit jeune qui monte le défi, Michael Jordan accepte, se bat, et vainc. Et quand Michael Jordan entend, en bon compétiteur, que certains jeunes joueurs peuvent devenir meilleurs que lui, il retourne sur un terrain pour faire des paniers.

 
 

Jusqu’au bout Michael Jordan continuera sa compétition contre la vie, contre les autres, et contre lui-même. Jamais il ne se laissera porter.

 

Laisser un commentaire