manager une équipe

Les règles à respecter pour manager une équipe

 

Lorsqu’un joueur se distingue dans un club sportif, sa notoriété se forge peu à peu jusqu’à devenir une star nationale, voire internationale. Mais au fur et à mesure qu’il devient célèbre, ses caprices deviennent de plus en plus difficiles à gérer. Que faire pour bien manager une équipe ?

 

Manager une équipe, être attentif et demeurer raisonnable

 

Réputée exigeante, rebelle, égoïste, mais aussi orgueilleuse envers son équipe, la star se comporte la plupart du temps en enfant gâté. Les demandes peuvent être simples tout comme elles peuvent être biscornues. Il veut une loge spéciale équipée de matériels spécifiques. Il refuse de participer à un match parce qu’il n’apprécie pas un joueur particulier. Lors d’une compétition, il veut boire une boisson ou une mixture fraîche de sa marque favorite, servie à une température précise dans un plateau spécial. Ces souhaits sont tout à fait compréhensibles. Pourtant, céder à toutes les caprices d’une star est une tâche sans fin et dure à accomplir. Le manager doit donc être à l’écoute et retenir chaque détail. Mais cela ne signifie pas qu’il faut exaucer tous les vœux de peur que le grand compétiteur quitte l’association sportive au profit d’une équipe adverse. Pour bien manager une équipe, l’idéal est de répondre à certaines demandes jugées normales et d’exposer les bons arguments pour éviter de réaliser celles qui sont plutôt farfelues.

 

Renforcer la communication au sein de l’équipe

 

Le sportif devenu l’idole des jeunes se remarque forcément par ses techniques, par sa performance ou par son agilité. Il est le pilier de son club. Il a travaillé dur pour être le meilleur dans sa catégorie. Il pense qu’il doit être largement récompensé et qu’un traitement privé s’impose. Quand il en a l’occasion, il n’hésite pas à donner des menaces si ses souhaits ne sont pas satisfaits. Dans cette situation, si le manager retient toutes ses requêtes, une tension se crée au sein du groupe. En règle générale, tous les membres œuvrent ensemble pour faire fonctionner une association.

 

manager une équipe

 

Par conséquent, il est primordial de mettre tous les sportifs sur un même pied d’égalité, afin de veiller à l’harmonie de l’équipe. Les traitements de faveur doivent être conçus comme étant une reconnaissance envers les efforts effectués par le meilleur joueur, et non comme étant une sorte de droit acquis rattaché à la personne de la star. Pour cela, il faut entretenir une communication suffisante entre tous les membres du club de sport, résoudre les conflits, apprendre aux sportifs les valeurs de l’esprit d’équipe, et la manière dont ils doivent se comporter en groupe.

 

Rester motiver

 

Gérer toute une équipe requiert une forte personnalité, de l’assurance et de la confiance en soi. Chaque personne a son tempérament. Il y a des moments où le désordre, la mauvaise organisation et les mésententes règnent dans une équipe. Cette circonstance fait naître une atmosphère tendue. Si elle n’est pas réglée rapidement, elle nuirait aux relations et à la notoriété du club. Les raisons divergent. Les caprices de la star sont considérés comme abusifs. Le meneur est accusé de préférer une personne tout en méprisant l’intérêt du groupe. Quoi qu’il en soit, l’important est de donner l’exemple en restant calme et motivé, pour encourager les autres à mettre de côté les querelles et prioriser les actions communes. Il faut lancer des projets qui visent à maintenir l’équilibre. Il est essentiel de programmer des activités qui font appel à la participation de tout le monde. Il est également nécessaire de préparer des événements bénéfiques tant physiquement que moralement, pour chaque membre de l’équipe.

 

Manager une équipe sportive lorsqu’un joueur sort du lot et devient une star est un travail délicat. Pour éviter toute complication, il faut savoir lutter contre la morosité ambiante en misant sur les récompenses et agir au moment opportun. Le manager doit aussi avoir certaines facultés et qualités d’écoute, de compréhension et d’anticipation. Mais est-ce que le potentiel suffit ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *