gérer son stress

Apprendre à gérer son stress avant une compétition

 

A l’approche d’une compétition, après une blessure, dans l’attente de résultats… De nombreuses situations nous transportent dans un état de grand stress. Il peut tour à tour nous décourager, nous faire perdre nos moyens ou nous entrainer à faire des erreurs. Pourtant il peut y avoir du bon stress, celui qui booste nos capacités, qui nous pousse à aller plus loin, à faire plus, à se dépasser. Pour gérer son stress et éviter ses effets négatifs, suivez nos conseils.

 
 

Savoir départager le bon du mauvais

 

Le mauvais stress est néfaste pour tout sportif. Psychologiquement, nous sur ou sous-évaluons une situation, entraînant un blocage, une perte de la concentration et des pensées négatives. Physiquement, la fréquence cardiaque s’accélère et le manque de tonus (jambe en coton) se fait ressentir. Quelques sueurs froides dont on se passeraient bien. Le bon stress, au contraire, va vous stimuler. Il vous booste et vous donne confiance. Il vous permet de foncer, tête baissée et d’atteindre un objectif que vous pensiez irréalisable. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bon stress amène également avec lui son lot de manifestation physique : la fréquence cardiaque s’accélère, on ressent une certaine nervosité, une hyperactivité.

Mais alors, comment savoir si l’angoisse, les sensations que je ressens, sont bonnes ou mauvaises ?

 
 

Evaluer son degré de stress

 

Pour apprivoiser le stress, encore faut-il bien se connaître. Ainsi un travail sur soi est important. Apprenez à analyser votre stress. Les manifestations de votre angoisse sont-elles dérangeantes ou non ? Vos pensées restent-elles positives malgré tout ou ont tendance à rapidement être négatives ?

 

gérer son stress

 
 

Localiser le stress

 

Certaines personnes ont un tempérament naturel plus angoissé que d’autres. Il est intéressant de réfléchir à votre quotidien. Etes-vous stressé seulement pendant les compétitions ? Ou également lors d’entrainement ? Nous n’avons pas tous la même relation avec le stress. Une action de notre quotidien, banale pour certains, peut être stressante pour d’autres. Ressentez-vous des angoisses lorsque vous êtes avec votre famille ? Avec vos amis ? Avec votre coach ? Chaque réponse sera un élément de plus qui vous aidera à évaluer la relation que vous avez avec le stress.

 
 

L’origine du stress

 

En analysant votre quotidien et vos réactions, vous pourrez ensuite trouver l’origine de votre stress. Après tout, peut-être que vous stressez à cause de votre entraîneur, de votre équipe ou de votre famille. À l’inverse, il se peut que vous ayez peur de décevoir, dans quel cas ce stress révèle un manque de confiance en vous que vous pourrez travailler à l’aide d’exercices.

Une fois ces éléments déterminés, apprenez à éviter le stress. Le stress au quotidien à cause de votre boulot peut avoir des conséquences sur vos résultats sportifs. De même que vos objectifs. Lors d’une compétition soyez prêt physiquement et mentalement en choisissant des compétitions de votre niveau.

 
 

Gérer son stress

 

Avant une compétition, ou lors d’évènements stressants, travaillez votre respiration.

  • Retrouver de l’énergie : Inspirez, sentez vos épaules qui s’ouvrent, vos côtes qui s’écartent et votre ventre qui se gonfle. Inversement lors de l’expiration.
  • Oubliez le stress : Inspirez, vos côtes s’écartent, expirez, vos côtes se resserrent.
  • Se détendre : Inspirez, votre ventre gonfle, expirez, votre ventre devient plat.

 
 

L’utiliser ou l’éliminer, le stress doit être évalué dans un premier temps pour pouvoir en retirer ses bénéfices et éviter ses effets négatifs.

 

Laisser un commentaire